[Tribune] « Les loyers capitalisés à Paris, une véritable bombe à retardement »

OPINION. Derrière ce terme technique, il s’agit d’un mode de financement qui permet à la Ville de racheter des logements en utilisant son droit de préemption, de les convertir en logements sociaux et de demander au bailleur qui va les exploiter pendant les cinquante prochaines années de lui verser l’intégralité des loyers qu’il va percevoir en une fois. Par Bertil Fort, conseiller du Xè arrondissement, François-Marie Didier et Jean-Baptiste Olivier, conseillers LR de Paris (*).

La tribune complète est à lire ici.