Subventions aux associations : les petits arrangements entre amis de la Ville de Paris…

22.09.2020

Les élus du groupe Changer Paris déplorent qu’une nouvelle délibération portant attribution de 343 000 € de subventions à quelques 78 associations (dont l’immense majorité sont nouvelles, nécessitant donc un contrôle accru) ne leur ait été transmise que vendredi soir par l’exécutif parisien, obérant ainsi leurs marges de manœuvre avant les Conseils d’arrondissement de ce lundi et donc leur capacité à mener le travail de vérification et de contrôle que tout élu d’opposition se doit de réaliser.

Le montant est conséquent et les sujets concernés (laïcité et valeurs de la République) sont de taille et méritent de pouvoir procéder à un examen attentif. Et pourtant, c’est un empilement de dizaines de subventions qui sont transmises aux élus au dernier moment, sans aucune transparence sur les termes de l’appel à projet auquel elles se rapportent.

Cette méthode, qui bafoue les droits de l’opposition, est symptomatique de la politique de la Ville de Paris en matière de subventions aux associations : toujours plus ! Toujours plus d’argent dépensé, avec plus d’1,7 milliard d’euros de subventions de fonctionnement attribuées depuis 2014. Toujours plus d’obscurité dans les attributions, avec le regroupement désormais régulier des subventions, groupées et « à voter par paquet », agglomérant des dizaines d’associations, certaines connues à l’utilité publique incontestable et d’autres beaucoup moins.

Les Conseils d’arrondissement et le Conseil de Paris ne sauraient être de simples chambres d’enregistrement ni même des distributeurs à subventions, comme le souhaiterait la majorité d’Anne Hidalgo ! Cette démarche nous semble tenir plus de petits arrangements issus de la campagne ou d’amitiés anciennes que d’une réelle politique de transmission des valeurs républicaines dans les quartiers parisiens…

Les élus du groupe « Changer Paris »